dimanche 2 décembre 2012

Filets de poisson blanc au fenouil braisé et orge

Je peux me perdre longtemps dans les allées des fruits et légumes de mon épicerie.  La fraîcheur des aliments, les couleurs, la variété, les saveurs...  Les fruits et les légumes ont tout pour se faire aimer.  Souvent mon inspiration culinaire commence avec un ou deux légumes, ou des fruits et des noix.  Ce plat m'a d'ailleurs été inspiré par le fenouil.

Tout commence devant un beau bulbe de fenouil que j'ai croisé à l'épicerie.  Je le regarde et je me sens attirée par lui.  On dirait qu'il me dit : Hey, baby!  Regarde comme je suis frais et sexy!  Grrr! Et moi, de feindre l'indifférence...  Je regarde ailleurs.  J'essaie de m'intéresser aux concombres un tantinet, mais leur apparence cireuse me rebute un peu.  Le concombre de novembre n'est pas tellement intéressant, par ici.  Je continue d'observer le fenouil du coin de l'oeil.    Je ne sais pas cuisiner ça du fenouil, moi!  J'ai entendu dire que c'était très anisé.  J'aime pas tellement la réglisse noire et le Pastis.  Et soudain, je me rappelle que j'ai des filets de goberge congelés à la maison!  Je me jette sur ce beau bulbe de fenouil, avec sa coiffe en santé (ben oui!  les tiguidis dessus qui ressemble à de l'aneth!) et, fière de ma témérité, je pars à l'aventure avec ce nouveau légume sexy, qui aura une place de choix dans notre assiette ce soir-là.

Et le plaisir que nous avons eu à manger ce plat!  Essayez-le!  Ça vaut la peine.  Pas cher, pas cher, le fenouil en plus!  J'ai choisi de faire de l'orge en accompagnement. 


Voici les ingrédients de mes filets de poisson blanc au fenouil braisé.
  • Un beau bulbe de fenouil (sexy, de préférence)
  • Un casseau de tomates raisin ou de tomates cerise
  • Un oignon de grosseur moyenne
  • environ 6 filets de goberge ou autre poisson blanc ferme
  • 2 c à soupe de vinaigre balsamique (environ)
  • sel et poivre au goût

Couper l'oignon et le fenouil en tranches minces.  Ne pas garder les longues branches, mais réserver les petites feuilles pour l'orge 
Couper les tomates raisin en deux.
Dans un poêlon, faire tomber le fenouil et l'oignon, jusqu'à ce qu'ils soient  tendres.
Ajouter les tomates.
Faire griller les légumes jusqu'à ce qu'ils soient légèrement caramélisés.
Déglacer avec le vinaigre balsamique.
Dans un grand plat allant au four, disons 9X13, déposer les légumes et placer les filets dessus.  j'ai utilisé des filets congelés.  Si vous utilisez du poisson frais, diminuez le temps de cuisson selon ce qui vous semblera le plus approprié.
Saler et poivrer.
Mettre au four, à 350°F, pendant une demi-heure.

Pour l'orge.
  • 1 tasse d'orge
  • 2 1/2 tasse de bouillon de poulet
  • Les petites feuilles du fenouil.
Mettre tous les ingrédients dans un chaudron.
Amener à ébullition, puis couvrir et baisser le feu un peu plus qu'au minimum.
Faire cuire pendant 40 minutes.




   



dimanche 25 novembre 2012

Gâteau au chocolat trop facile



Un superbe gâteau au chocolat aéré, tout en légèreté, mais qui par-dessus tout, goûte le chocolat.  Pas le gâteau au chocolat trop sucré qu'on achète du commerce.  Non, non!  Il est délicat, goûte le cacao et est tout moelleux.
  
Je l'ai fait cuire dans un moule à cheminée et je crois que c'est ce qui donnera le meilleur résultat.  Évidemment, j'ai fait quelques modifications à la recettes originale!

Avec un bon petit thé vert, on ne se sent pas coupable du tout puisqu'il ne contient presque pas de matières grasses.




Assez, je vous donne a recette!

  • 1 3/4 tasse de farine
  • 3/4 de tasse de cacao en poudre
  • 1 c. à soupe de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 1 tasse de sucre
  • 2 oeufs
  • 1 tasse de yogourt nature
  • 1 tasse de café espresso
  • 1/2 tasse d'huile
  • 1 c. à thé de vanille
Préchauffer le four à 350F.

Mélanger tous les ingrédients secs ensemble.

Dans un autre bol, dissoudre le sucre en le fouettant avec les oeufs et l'huile. Ajouter le yogourt, le café et la vanille.

Ajouter les ingrédients liquides aux ingrédients secs en prenant soin de bien mélanger jusqu'à l'obtention d'une belle pâte lisse.

Verser dans un moule à cheminée beurré et enfariné.

Faire cuire sur la grille du milieu pendant 45 à 50 minutes.  


Source: Je cuisine, chocolat
  

dimanche 12 août 2012

Shortcake aux fraises

C'est la saison des fraises du Québec et cette année, je me suis sentie inspirée.  Est-ce la belle température?  Qui sait...  Une chose est sûre, il faut savoir écouter son coeur, puisque mon shortcake aux fraises fût une savoureuse réussite.

Autant par les yeux que par le goût, il s'est fait déguster en moins de deux. 

Facile à faire, ça vaut la peine d'utiliser NOS fraises du Québec.  Elles sont sucrées, juteuses et savoureuses.  Merci à nos producteurs du Québec de continuer à nous offrir des variétés de produits d'ici de qualité.  J'apprécie votre travail.


J'ai utilisé la recette de gâteau à la vanille de Ricardo. (Et oui, c'est bien le meilleur!) 

  • 3 tasses de farine tout usage non blanchie
  • 1 c. à soupe de poudre à pâte
  • ½ c. à thé de sel
  • 4 œufs
  • 2 tasses de sucre
  • 1 c. à soupe d’extrait de vanille
  • ¾ tasse d’huile de canola
  • 1 ¼ tasse de lait
Préchauffer le four à 350 °F.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.

Dans un autre bol, fouetter les œufs avec le sucre et la vanille au batteur électrique environ 10 minutes ou jusqu’à ce que le mélange blanchisse, triple de volume et forme un ruban. Ajouter l’huile en filet en fouettant.

À basse vitesse, incorporer les ingrédients secs en alternant avec le lait, jusqu’à ce que la pâte soit lisse et homogène. 

Verser dans un moule à charnière de 10 pouces et cuire au four pendant environ 1h15.

Laisser refroidir le moule sur une grille.


Pendant ce temps, préparer la crème fouettée.
  • 1 chopine de 500 ml de crème à fouetter 35%
  • 4 c. à thé de sucre à glacer
  •  ¾ tasse de sucre granulé 
Fouetter à haute intensité jusqu'à l'obtention d'une crème fouettée assez ferme.


Couper le gâteau en trois étages.
Couper les fraises en tranches minces.

Il ne reste qu'à monter le shortcake.

Sur la première tranche de gâteau, étendre une généreuse couche de crème fouettée.

Parsemer de fraises tranchées.

Ajouter par-dessus la deuxième tranche de gâteau.

Remettre de la crème fouettée et des fraises.  Ajouter le capuchon du gâteau.

À l'aide d'un tamis, couvrir le gâteau d'une fine couche de sucre à glacer. 

jeudi 24 mai 2012

Un air d'été, tout léger, tout léger, tout léger...

Eh, oui!  L'été est arrivé!

Et qui dit été, dit tout le monde dehors!  Évidemment, à profiter de la belle saison, ça donne moins de temps pour cuisiner et pour le blog...  Pour me faire pardonner, j'ai fait un bon pain au citron et graines de pavot.  Parfait pour le déjeuner.


Pain au citron et graines de pavot

1 tasse de yogourt au citron
2 oeufs battus
2 c. à soupe d'huile de canola
le jus et le zeste de 4 citrons
1 c. à thé de sel
3 c. à table de sucre
3 c. à table de graines de pavot
4 tasses de farine tout-usage
2 c. à thé de levure à machine à pain


Mettre tous les ingrédients de la recette, dans la machine à pain au cycle "dough", dans l'ordre.

À la fin du cycle, sur un plan fariné, diviser la pâte en deux pâtons.

Mettre dans deux moules à pain légèrement huilé. 

Enduire les pains d'un peu d'huile.  C'est ce qui rendra la croûte moelleuse.

Faire lever une bonne heure au four.

Cuire 20 minutes, à 425 F.


lundi 9 avril 2012

Gâteau aux pommes

Pour les lunchs de mes petits cocos d'amour, j'ai pris l'habitude de faire moi-même leurs desserts.  Plus par souci d'économie que pour leur santé, je dois l'avouer!  En plus, c'est devenu tellement contraignant de faire un lunch pour un enfant.  Pas d'arachides, pas de chocolat, pas de kiwis, pas de chips, pas de popcorn et si on met un orange, il faut être vraiment certain que son enfant est capable de l'éplucher...  Ouf!  Ce ne sont là que quelques unes des contraintes rencontrées.  Je me rappelle des lunchs que certains de mes amis avaient à l'école:  cup-a-soup, boisson aux fruits, ficello, ah!caramel, pomme, carottes en bâtonnets.  Croyez le ou non, ils se sont rendus à l'âge adulte!  En santé! 

Je fais un statement ici: c'est moi la mère!!!  Je fournis une excellente alimentation à mes enfants, basée sur mes valeurs et mon éducation.  Si j'ai envie de faire plaisir à mon enfant en lui mettant une caramilk par année dans son lunch, je trouve extrême qu'il se fasse chicaner.  Bon, pour la montée de lait, c'est fait!  Check!  

Maintenant, pour revenir au gâteau, j'ai commencé à faire leurs desserts quand j'ai vu les marchands jouer au yo-yo avec le prix du yogourt.  Désormais, il n'y avait plus que dans l'allée des barres tendre que je restais figée, comme un crapet-soleil, en essayant d'évaluer quel produit pouvait bien m'offrir le meilleur rapport qualité-prix.  Je me suis tannée.  J'ai commencé par leur faire des muffins.  Puis j'ai ajouté un petit gâteau maison pour le dessert. Au bout du compte, je me suis retrouvée à fournir des plus beaux lunchs aux enfants.  

Voici mon gâteau au pommes.  Un délice moelleux, croustillant, pas trop sucré.  Parfait en collation avec un bon café! 


Gâteau aux pommes

garniture
  • 1/2 tasse de sucre
  • 1/4 tasse de farine
  • 1/4 tasse de beurre
  • 1 c. à thé de cannelle
gâteau
  • 1 1/2 tasse de farine
  • 3/4 tasse de sucre
  • 2 pommes pelées et coupées en dés
  • 2 1/2 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 1 oeuf
  • 3/4 tasse de beurre fondu (j'ai mis de l'huile)
  • 1/2 tasse de lait
  • 1 c. à thé d'essence de vanille

Chauffer le four à 375F et huiler un moule 9x9.

Préparer la garniture en mélanger tous les ingrédients avec les mains, pour en faire une chapelure.

Mélanger tous les ingrédients liquides dans le fond d'un grand bol avec la mixette, jusqu'à ce que le sucre soit fondu.

Ajouter tous les ingrédients secs et mélanger à la cuillère jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse.

Ajouter les pommes en dés.

Verser dans le moule et déposer la garniture en couche uniforme sur le dessus de la pâte.

Mettre au four 45 minutes, ou jusqu'à ce qu'un cure-dent ressorte propre du centre.   

lundi 2 avril 2012

Holy guacamole!!!!

Voilà ce que nos voisins du sud aurait dit, s'ils avaient goûté ma délicieuse guacamole! 

Cette fin de semaine, on s'est gâtés un tout petit peu, mon homme et moi.  En allant faire nos petites emplettes spontanées du samedi matin, (vous savez, quand il n'y a plus de crème pour mettre dans le café de chéri...), nous sommes tombés sur un beau petit spécial au SuperC.  Des avocats trop mûrs en spécial!  5@0.99$, une aubaine!!!  J'aime bien aller au SuperC le samedi matin très tôt, parce que tous les fruits et les légumes imparfaits ou trop mûrs, sont emballés en petits paquets et réduits à 0.99$.  C'est parfait pour cuisiner!

Alors, revenons à cette Sainte-Guacamole!  Belle trempette santé, pleine de vitamines et d'oméga 3.  Beaucoup mieux que ce qu'on trouve en magasin pour tremper nos chips!   

    

Guacamole 

  • 5 avocats bien mûrs
  • 1 grosse tomate en dés
  • 1 piment Jalapenos pas tout à fait épépiné 
  • 1 échalotte française hachée finement
  • 1 c. à soupe d'ail en purée (j'utilise celle en tube)
  • le jus d'une lime
  • 1/2 c. à soupe de poudre d'ail
  • sel, poivre au goût
Si vous avez un mortier assez grand, ça pourrait faire l'affaire, mais le mien est trop petit.  Alors voici comment je procède, étant donné que ce qui donne un goût si intense à la guacamole, c'est quand les jus se mélangent ensemble.

Mettre tous les ingrédients dans un bol moyen.  À l'aide d'un pilon à patates(oui, oui! un pilon à patates!), écraser tous les ingrédients jusqu'à l'obtention d'un purée.  

Réfriger environ une heure et servir avec des chips style tortillas.  

S'il vous en reste, vous pouvez aussi servir la guacamole tartinée en sandwich avec du poulet ou de la dinde.  C'est très bon.  


dimanche 11 mars 2012

Pain au raisins

Alors que le quotidien reprend ses droits, j'apprivoise ma nouvelle machine à pain.  Quel bonheur de pouvoir faire mon pain à la maison, facilement!  Merci papa et maman pour le fabuleux cadeau!  Finis pour moi les pains commerciaux, sans saveur et sans amour! 

Pour étrainer ma nouvelle machine, j'ai fait plusieurs recettes de pain blanc, j'ai fait des essais, que j'ai fait cuire directement dans la machine.  Vivement, que la fin de semaine arrive pour que je puisse enfin essayer d'en faire au four!

C'est avec une facilité déconcertante que j'ai réussi à fabriquer ces deux pains au raisins.  
Voici la recette.



Pain au raisins et à la cannelle
  • 1 gros oeuf à température de la pièce
  • assez d'eau pour une mesure de 1 1/2 tasse avec l'oeuf
  • 2 c. à table de cassonnade pressée
  • 2 c. à table de lait en poudre
  • 2 c. à table de beurre
  • 1 1/2 c. à thé de cannelle
  • 1 1/2 c. de sel
  • 3 3/4 tasse de farine tout-usage
  • 1 1/4 c. à thé de levure
  • 3/4 tasse de raisins secs
Placer les ingrédients dans l'ordre, dans le récipient de la machine à pain.

Appuyer sur le cycle : dough.  Après le premier pétrissage, la machine sonne(en tout cas, la mienne sonne!), ajouter les raisins.

Quand le cycle finit, sortir la pâte de la machine.

Déposer sur un plan fariné et donner un coup de poing dedans. 

Diviser la pâte en deux et façonner les pâtons pour les mettre dans deux moules à pain huilés.

Laisser lever au four la lumière allumée jusqu'à ce que les pains aient doublé de volume.

Faire cuire au four à 425F pendant 25 minutes.


Source: Breadman

samedi 3 mars 2012

Des câline de bonnes bines!

Avant, je n'aimais pas les fèves au lard.  Je ne connaissais que celles du commerce et je les trouvais pâteuses, trop salées, trop sucrées ou pas assez goûteuses.  Mon conjoint par contre, a toujours aimé ça.  Alors, un beau jour, j'ai décidé d'essayer d'en faire, principalement pour lui faire plaisir, mais aussi parce que je suis tombée sur une belle recette à la mijoteuse.  J'adore utiliser ma mijoteuse!  

Je me suis rendue compte qu'en plus d'être d'un meilleur rapport qualité-prix que les boites de conserve, les bines faites maison sont tellement plus savoureuses!  Elles cuisent toute la nuit, sans rien demander et le matin, quand on se lève, ça sent tellement bon dans la maison!

Voici la recette que j'ai essayée aujourd'hui.  J'ai apporté quelques modifications à l'originale.       



Fèves au lard au sirop d'érable

  • 5 tranches de bacon coupées en petits morceaux
  • 2 tasses de petits haricots blancs secs (navy beans)
  • 1 oignon haché
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 1 c. à thé de moutarde sèche
  • 1c. à soupe de cassonnade
  • 3/4 tasse de sirop d'érable
  • 2 c. à soupe de pâte de tomate
  • 1 c. à soupe de mélasse
  • 1 feuille de laurier
  • 1 c. à thé de sel
  • 1/4 de poivre
  • une pincée de sariette
Mettre les haricots à tremper pendant au moins 8 heures.

Suite au trempage, égoutter les haricots et les mettre dans la mijoteuse avec tous les ingrédients.

Recouvrir les haricots d'eau.  L'eau doit arriver environ un pouce au-dessus des haricots.

Faire cuire dans la mijoteuse pendant 8 à 10 heures, à faible température.


Source: Yat, Recettes du Québec


jeudi 1 mars 2012

Gâteau Reine-Élisabeth

Le gâteau Reine-Élisabeth est un de mes desserts préférés.  Quand j'étais petite, ma grand-mère en faisait pour les occasions spéciales.  À première vue des ingrédients, ce dessert semble très sucré.  Étonnamment, il ne l'est pas trop.  Je dirais même que c'est un gâteau beaucoup plus santé que d'autres, puisqu'on y met des dattes.  Un délice!  J'ai un peu modifé la recette originale. 


Gâteau Reine-Élisabeth
  • 1 tasse de dattes hachées
  • 1 tasse d'eau
  • 1 1/2 tasse de farine tout-usage
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1 c. à thé de sel
  • 1/4 tasse de beurre mou
  • 1 tasse de sucre
  • 1 oeuf
  • 1 c. à thé de Triple Sec 
Glaçage
  • 1/2 tasse de cassonade
  • 1/3 tasse de beurre
  • 2 c. à soupe de crème 35%
  • 1 tasse de noix de coco râpée
Faire bouillir les dattes dans l'eau pendant 3 minutes.  Laisser tiédir.

Pendant ce temps, mettre tous les ingrédients secs, sauf le sucre, dans un bol et mélanger.

À l'aide d'une mixette, battre ensemble le sucre, le beurre, l'oeuf, le triple sec et l'appareil de dattes.  Ajouter le premier mélange.

Verser dans un moule beurré et cuire pendant 50 minutes à 350°F.

Pendant la cuisson du gâteau, combiner les ingrédients du glaçage dans une petite casserole et cuire à feu modéré de 3 à 5 minutes.

À sa sortie du four, laisser tiédir un peu le gâteau, puis le glacer.


source: Maringouin, Recettes du Québec  

Lentilles au gratin

Le gratin de lentilles est devenu un incontournable chez nous.  En plus d'être économique, c'est un plat faible en gras, riche en fibres et en protéines.  Un bon plat tout-en-un simple, rapide à faire et bourré de bon légumes frais.  Qu'est-ce qu'une mère peut demander de mieux?  Cette recette me vient de Briga du site Recettes du Québec, mais je l'ai un peu modifiée.


Lentilles au gratin
  • 1 3/4 tasse de lentilles Dupuy
  • 2 tasses de bouillon de poulet ou de légumes
  • 1 boite de 28 oz de tomates en dés
  • 2 gros oignons tranchés mince
  • 2 gousses d'ail hachées finement
  • 2 grosses carottes coupées en rondelles
  • 2 branches de céleri tranchées mince
  • 1 poivron vert émincé
  • 1 1/2 tasse de fromage mozzarella râpé
  • 1 feuille de laurier
  • 1 c. à thé de chaque: sauge, marjolaine, persil, sel et poivre
Mettre tous les ingrédients, sauf le poivron et le fromage râpé, dans une cocotte équipée d'un couvercle.  Bien mélanger. 

Couvrir et mettre au four à 375°F pendant 1h30.

Sortir du four, ajouter le poivron et parsemer de fromage râpé.

Remettre au four à découvert jusqu'à ce que le fromage soit fondu et ait pris une belle couleur dorée.


Source: Briga, Recettes du Québec  

Pain baguette maison

Ouf!  C'est long des vacances en hiver!  Semaine de relâche oblige, je suis confinée à la maison avec mes petits-bonhommes.  Entre deux séances d'expositions au froid qui sévit actuellement et les querelles de playstation, j'ai le plaisir de retrouver ma cuisine.  Ô bonheur!  Ce soir, avec mon gratin de lentilles, je servirai un bon pain baguette que j'aurai fait moi-même.  Et puis coudonc, avec le temps que j'ai devant moi, j'ai décidé de servir un bon gâteau Reine-Élisabeth.  


Pour le pain, j'ai essayé une recette que j'ai trouvée sur le net.

Pain baguette

  • 1 c. thé de sucre
  • 3/4 tasse d'eau tiède
  • 1 enveloppe de levure traditionnelle
  • 1 1/2 tasse de lait chaud
  • 1 c. thé de sel
  • Environ 8 tasses de farine tout-usage (J'ai mis 4 tasses et demi) 
  • Pour badigeonner : 1/2 c. thé de sel dans 1/2 tasse d'eau chaude
Dans un bol de 3 tasses, mettre le sucre, verser l'eau tiède, brasser un peu et ajouter la levure. Ne pas brasser, laisser travailler 15 minutes.

Dans un bol de 3 litres, mettre le lait chaud et le sel; incorporer le premier mélange.
Ajouter petit à petit 2,5 tasses de farine en brassant avec un fouet.
Puis, brasser 200 coups afin permettre le développement du gluten. Continuer d'ajouter le reste de la farine en brassant maintenant avec une cuillère de bois.
Lorsque la pâte devient assez ferme, pétrir sur une surface bien enfarinée. Ajouter le reste de la farine jusqu'à ce que la pâte ne colle plus aux mains. Continuer le pétrissage pendant 10 minutes. Incorporer plus de farine si la pâte colle.


Mettre la boule de pâte dans le bol de 5 litres, couvrir avec un linge sec et placer dans un endroit chaud (22-28°C) pendant 30-40 minutes. La pâte va doubler son volume.

Donner un coup de poing dans la pâte pour la faire baisser, refaçonner en boule et la faire lever encore 30-40 minutes.

Diviser la pâte en 3, façonner en baguettes et les placer sur une tôle (graissée) aussi longue que possible ou mieux, dans des moules à baguette (graissés). Avec un couteau aiguisé, couper des lignes en diagonale d'un demi pouce de profondeur, à tous les 2 pouces. Badigeonner délicatement avec l'eau chaude salée. Laisser les doubler de volume encore.

Chauffer le four à 425°F. Sur la grille du bas, mettre un large plateau contenant une tasse d'eau bouillante. Attendre 5 minutes et mettre les baguettes au four pour 15 minutes.

Réduire la chaleur à 375°F et enlever le plateau d'eau bouillante. Badigeonner à nouveau les baguettes avec le mélange d'eau chaude salée. Cuire un autre 15-20 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient dorées et croustillantes. Rebadigeonner à mi-chemin. Sortir du four et refroidir les pains sur une grille ou sur un linge sec.

source: Burman.ca